Les jeux vidéo et Youtube

S’il existe un média phare pour promouvoir les jeux vidéo, nul besoin de vous dire que c’est c’est sur Youtube que cela se passe. Cette plateforme communautaire est aujourd’hui pour tous l’endroit où il faut être si l’on veut avoir une visibilité maximale.

 

Le gaming première source de visiteurs sur Youtube

Bien que ce qu’on appelle « Lol casteur » ont depuis peu changer la donne en ce qui concerne les visites sur Youtube, n’en demeure que reste encore les jeux vidéo qui sont toujours numéro 1 dans le traffic du site. Les jeux vidéo ont permis à des centaines de vidéastes de très bien gagner leur vie. Cependant, ce fait a aussi fait grincer bon nombre de dents car depuis une simple chambre, il était possible à qui le voulait de générer plusieurs milliers d’euros par an.

Ce qui a changé sur Youtube

La plateforme est totalement gratuite et son modèle repose sur la publicité. Les annonceurs ont alors été séduits par le nombre croissant de visiteurs. C’est alors qu’est arrivé le placement de produit dans les vidéos. Il n’était donc plus intéressant pour la régie publicitaire Adsense de « régaler » les youtubeurs qui ne faisaient que partager leur gameplays avec un simple boitier d’acquisition. Les webcams sont alors apparues et le terme FaceCam ou commentary sont entrés dans le langage technique des youtubeurs.

Comment cela se passe concrètement ?

Concrètement, rien de plus simple, la caméra étant entré dans bon nombre de vidéos, il fut alors beaucoup plus aisé de placer des produits car l’aspect visuel permettait enfin cela. C’est alors que sont apparus des objets publicitaires plus ou moins visibles comme des casques audio, des sièges de gamers, des souris, des manettes et même des boissons énergisantes. Les tarifs à l’affichage ont également explosés et connus une ascension fulgurante reléguant l’affichage Adsense au second plan.

Des chaines tentent encore des paris sans ce genre de sponsoring

Fort heureusement, des chaines Youtube tiennent bon et ne sont pas disposées à faire entrer ce genre de sponsoring dans leur contenu. C’est le cas de la chaine Youtube d’Atomium et d’autres vidéastes du site qui luttent au quotidien pour tenter de trouver une autre forme de revenus pour ne pas avoir à utiliser ce genre de procédé. Ce n’est pas que c’est mal mais cela reste critiquable, et cela peut aussi engendrer des problèmes divers de réputation qui peuvent à terme altérer le message initial que l’on souhaite faire passer dans sa trame éditoriale.

Nous sommes loin de connaitre toutes les facettes de Youtube et il serait déplacé de critiquer cette plateforme tant son utilité est importante pour partager facilement les contenus vidéos, cependant, une certaine opacité recouvre encore certains aspects publicitaires avec parfois des enjeux colossaux, il est donc important de s’informer pour toujours garder un œil critique mais objectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *